Accueil > LE PARC EN ACTION > Les missions scientifiques > L’actu scientifique des partenaires > Etude de la variabilité phénotypique chez l’Anoli

Etude de la variabilité phénotypique chez l’Anoli

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Anolis marmoratus est une espèce endémique de la Guadeloupe, qui, suite à une spéciation parapatrique, est différentiée en six sous espèces.

La sous espèce Anolis marmoratus marmoratus présente dans la partie Sud Est de la Basse Terre entre le volcan et la côte Est possède une aire de répartition est très hétérogène puisqu’elle est traversée par un gradient environnemental.
De l’Ouest vers l’Est, les températures et l’activité humaine augmentent alors que la pluviométrie, l’altitude et le recouvrement forestier diminuent. Le long de ce gradient Anolis marmoratus marmoratus
présente une grande variabilité phénotypique.
Deux populations se distinguent. A l’Ouest, dans les forêts ombrophiles les individus ont des plus longs membres postérieurs et sont plus colorés que ceux de l’Est, dans les villes.

D’après le principe d’écomorphologie, la longueur des membres rend compte du type de locomotion ainsi que la hauteur de strates de la végétation utilisée. Les individus de l’Ouest se déplacent grâce à la course et vivent au sol alors que ceux de l’Est se déplacent lentement et vivent perchés sur les arbres ou les maisons.
La coloration résulte d’un compromis entre la communication intra spécifique et la fonction de camouflage. Ainsi l’environnement impacte sur les traits phénotypiques de cette sous espèce, menant à une différentiation en deux populations.

PDF - 717 ko
Variabilité phénotypique d’Anolis marmoratus marmoratus