Projet LIFE SIRENIA

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Le LIFE SIRENIA

Le projet LIFE SIRENIA est soutenu et co-financé par le programme LIFE Biodiversité de la Commission Européenne. LIFE (L’Instrument Financier pour l’Environnement) est un programme à travers lequel l’Union Européenne cofinance des projets de protection de l’environnement et de conservation de la nature.

En savoir plus : http://ec.europa.eu/environment/life/index.htm

Ainsi en 2014, le Parc national de la Guadeloupe a sollicité la Commission Européenne dans le cadre du programme LIFE pour co-financer le projet de réintroduction du lamantin. Le dossier déposé par le Parc national a été accepté et le projet a démarré en septembre 2015. D’une durée prévue de cinq ans et demi, jusqu’en février 2021, l’objectif général de ce projet, intitulé « LIFE SIRENIA », est de renforcer le statut de conservation du lamantin des Antilles, en établissant une seconde population européenne de ce mammifère en Guadeloupe, après celle pré-existante de Guyane française.

Le Conseil Régional de la Guadeloupe, l’entreprise SITA Espérance du groupe SUEZ ainsi que le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer sont également co-financeurs du projet aux côtés de la Commission Européenne.

Objectifs

Le premier objectif est d’aboutir à la réintroduction et au suivi dans le milieu naturel d’une dizaine de lamantins d’ici 2021. Le projet visera aussi à soutenir les efforts opérationnels ainsi que les échanges scientifiques et les initiatives de conservation de l’espèce dans les territoires voisins de la Caraïbe. Enfin, le projet s’attachera à sensibiliser les différents publics concernés et fédérer les acteurs locaux autour de la conservation du lamantin et la protection de son milieu.

Partenaires

Le Parc national de la Guadeloupe pilote le projet, mais de nombreux acteurs participeront également à sa bonne mise en œuvre au cours des prochaines années.
Un groupe d’experts rassemblant des scientifiques internationaux spécialistes des lamantins, participe déjà à la résolution des problématiques scientifiques et techniques et accompagne le Parc national dans la mise en œuvre du projet.
D’autres acteurs institutionnels et scientifiques s’impliqueront dans la bonne réalisation des diverses actions du programme, tant au niveau local qu’à l’international.

Actions du programme

La réintroduction des lamantins s’organise autour de 3 actions concrètes de conservation :

  1. La consolidation d’un programme de reproduction en captivité permettant la naissance d’animaux relâchables dans le milieu naturel,
  2. L’aménagement d’un parc de pré-lâcher permettant l’adaptation puis la réintroduction des animaux dans la baie du Grand Cul-de-Sac Marin,
  3. La création d’un centre de soins, permettant de prendre en charge un animal ayant subit un quelconque traumatisme dans le milieu naturel.

En 2015 et 2016, des actions préparatoires permettront d’assurer la mise en œuvre de ces actions, notamment pour mieux caractériser les populations sources et engager les procédures d’acquisition et de transport des animaux. Des études préalables à l’aménagement des installations seront menées, ainsi qu’un atelier préparatoire pour la mise en place d’un réseau de suivi participatif des animaux relâchés.

L’évaluation et le suivi du projet seront basés sur trois actions visant (i) à assurer la réussite de la réintroduction (suivi télémétrique et par balise satellite incluant la mise en œuvre d’un réseau de suivi participatif), (ii) caractériser l’influence de la réintroduction (écologique, socio-économique) et (iii) évaluer la pertinence des méthodologies employées pour la réintroduction (ateliers de restitution, production de guidelines...).

Enfin, des actions d’information et de communication permettront de catalyser les discussions afin d’échanger sur les avancées scientifiques du projet en même temps que d’assurer une sensibilisation du public et des acteurs locaux. Il s’agira d’améliorer leurs connaissances du lamantin et de les impliquer dans sa protection et celle des écosystèmes marins associés. Des dispositifs de communication du projet permettront de donner un maximum de visibilité à l’initiative tout en disséminant les informations nécessaires à sa compréhension et son appropriation.

Enfin : le site web officiel du LIFE SIRENIA