Qu’est-ce qu’une Réserve de Biosphère ?

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Depuis juillet 2011, les Réserves de Biosphère sont au nombre de 580, réparties dans 114 pays.

Elles constituent un Réseau international qui favorise les échanges d’informations, d’expériences, et de personnes entre des sites permettant de tester, de préciser, de démontrer et d’appliquer cet objectif d’équilibre durable.

Ce sont des sites de démonstration du développement durable. Ce sont des territoires d’application qui consiste à promouvoir un mode de développement économique et social, fondé sur la conservation et la valorisation des ressources locales ainsi que sur la participation citoyenne.

Elles sont destinées à :

- contribuer à la conservation des écosystèmes, des paysages, des espèces, et de la diversité génétique,
- encourager un développement économique respectueux de la nature et de la culture locale,
- mettre en place un appui logistique pour la recherche et la surveillance de l’environnement,
- encourager la formation et l’éducation,
- favoriser l’implication des populations dans la prise des décisions concernant leur région.

Pour remplir ces fonctions complémentaires, les Réserves de Biosphère sont constituées de trois zones :

  1. Une aire centrale : zone de conservation à long terme de la diversité biologique et de surveillance continue des écosystèmes.
  2. Une zone tampon : zone d’activités respectueuses de la diversité biologique. C’est le siège d’activités respectueuses de la diversité biologique, d’activités écologiquement viables.
  3. Une aire de transition : aire de coopération entre habitants, élus, associations, entreprises, organismes, et partenaires institutionnels. Elle est le lieu de mise en œuvre de divers modèles de développement durable dans lesquels tous les acteurs socio-économiques travaillent ensemble pour gérer et développer les ressources de la région.

Pour en savoir plus sur le Site de l’UNESCO