Trophée des réserves de biosphère francaises

DANS LA MÊME RUBRIQUE

La Guadeloupe est classée en parc national depuis 1989 en raison de la préservation d’un grand nombre de ses écosystèmes originels. Depuis 1993 elle est également classée « Réserve de Biosphère » au titre du programme de l’UNESCO « Man and Biosphere » (MAB) qui vise la protection et la mise en valeur des patrimoines naturel et culturel de territoires de qualité exceptionnelle.

Ces deux distinctions ont évolué dans le temps :

Les parcs nationaux français ont fait l’objet en 2006 d’une loi de réforme qui implique en substance une plus grande implication des établissements publics dans les problématiques du territoire afin de mieux prendre en compte les solidarités écologiques mais aussi économiques. Ainsi, la réforme vise à favoriser l’implication de l’ensemble des acteur à une gestion durable du territoire. L’outil pour ce faire est la charte du territoire, élaborée en concertation avec toutes les parties-prenante qui sera soumise à adhésion d’ici la fin de cette année 2014.
Pour autant, depuis 2010 le Parc national de la Guadeloupe propose au territoire un appel à projet de développement durable visant à préfigurer la mise en œuvre de la Charte.

Le programme MAB de l’UNESCO concerne plus de 600 réserves de biosphère (RB) dans le monde.
Il repose sur un fonctionnement en réseau permettant des échanges et des partages d’expérience. Pour en faciliter la coordination, celle-ci est relayée par des comité nationaux.
La France comprend actuellement 13 RB. Celles-ci se réunissent chaque année.
Lors de la rencontre de 2013, l’expérience de la RB de Guadeloupe autour de l’appel à projet comme celle de la RB du Luberon-Lure « Trophée de la RB » soulignant toutes deux des initiatives favorisant l’implication écocitoyenne des acteurs ont retenu l’attention. Ainsi a émergé l’idée d’étendre ce dispositif à l’ensemble des RB françaises en 2014.
Chaque RB lance donc un concours à l’échelon local, effectue ses sélection et désigne un lauréat pour son territoire.
La RB de Guadeloupe a fait le choix de s’appuyer (au moins pour cette première édition) sur l’appel à projet local, préexistant à la démarche nationale mais poursuivant les mêmes objectifs.
Pour 2013-2014 la commission d’attribution qui agrée les projets, s’est réunie le 06 février dernier et a déterminé le palmarès suivant :
(cliquez sur les liens proposés pour visualiser les vidéos des projets)

Les lauréats locaux, accompagnés des équipes d’animation locale, se rencontreront le 29 septembre 2014 au siège international de l’UNESCO situé à Paris. L’objectif de cette rencontre est de partager les expériences des territoires sur l’implication écocitoyenne de la société civile au service du développement durable des territoires.