Une équipe

DANS LA MÊME RUBRIQUE

L’équipe chargée de gérer l’établissement public Parc national se compose au 1er janvier 2013 d’environ 80 personnes issues d’univers professionnels différents répartis en 3 pôles territoriaux (cœur forestier, aire d’adhésion, milieu marin) et 4 services supports (secrétariat général, systèmes d’information, patrimoines et communication).

PNG - 665.9 ko
Organigramme mars 2016

Cette organisation originale pour un Parc national, mise en place depuis le 1er janvier 2013, est optimisée pour mettre en œuvre les objectifs et orientations de la charte de territoire de façon cohérente et efficace. Au sein des 3 pôles se retrouvent notamment les personnels de terrain, notamment chargés des missions de police de l’environnement, d’observation et d’entretien du milieu, de suivi scientifique, ainsi que des fonctions d’accueil et de pédagogie.

JPEG - 122.9 ko
Une réunion de travail sur la Vision Partagée

Une démarche de vision partagée pour le parc national de la Guadeloupe

Suite à la réforme issue de la loi du 14 avril 2006, le décret du 3 juin 2009 a permis d’adapter le parc national aux nouvelles dispositions juridiques. En Guadeloupe, le choix a été fait de profiter de cette réforme pour donner une ambition nouvelle au parc national en modifiant fortement sa configuration. Ceci s’est traduit par une augmentation de l’espace de compétence de l’établissement public de 600 %, par un élargissement du champ d’intervention à de nouvelles thématiques d’action (en mer avec le classement en cœur de parc des îlets Pigeon, ou à terre avec l’élargissement de l’aire optimale d’adhésion) et par de nouvelles missions pour l’établissement, notamment en terme de développement durable. Le décret a également modifié le fonctionnement et la composition des instances de l’établissement public et donc sa gouvernance.

Ces évolutions importantes ne sont pas sans conséquences sur l’organisation de l’établissement :
- Depuis 2006, les effectifs ont été renforcés : des 54 ETPT en 2007, on est passé à 69 en 2010 puis à 73 en 2011.
- De nouvelles compétences ont été intégrées à la structure : chargé de mission agriculture, chargé de mission charte, techniciens charte...
- La répartition des tâches et les relations entre le siège et le secteurs ont évolué.

PDF - 94.1 ko
Synthèse du séminaire mars 2011

Ces modifications importantes pour l’équipe ont motivé le lancement d’une importante de démarche de Vision Partagée, engagée sur l’ensemble de l’année 2011, avec l’appui de L’Institut de Formation de l’Environnement (IFORE) en la personne de Patrick CLAUDEZ ainsi que de Céline KELLER, consultante. L’objectif était, en associant largement tout le personnel de l’établissement, de redéfinir la raison d’être, l’ambition et les valeurs de l’établissement pour les 20 prochaines années, mais aussi de reconstruire une culture commune, partagée avec les nouveaux agents.

Mission accomplie après une année de séminaires, entretiens individuels et groupes de travail, avec une ambition forte pour le parc national : Être la référence caribéenne du développement durable et de l’implication écocitoyenne.